Accueil Electronique Informatique Loisirs CV

Pages mises à jour mercredi 12 mars 2014
visitées fois.

Trekking au Maroc


Tout d'abord, de nombreuses personnes ont choisi notre formule de trekking après avoir lu ces pages. Certaines, comme nous, sont revenues depuis longtemps de leur voyage, d'autres vont bientôt partir. Si vous désirez connaître leur expérience et avoir leur avis, vous pouvez contacter celles qui m'ont autorisé à donner leur E-MAIL :

- été 1997 : Jacques Besnard, c'est lui qui m'a conseillé Ali comme guide : jacques.besnard@wanadoo.fr
- été 1999 : Emmanuelle Noyoux : enoyoux@moet.tm.fr
- été 1999 : Pierre-Yves Meyer : pymeyer@yahoo.fr et son site Internet.
- du 12 au 26 mars 2000 : Corinne Eymond : eymondcor@hotmail.com
- fin mars 2000 : Marie-Estelle Rousseau : marie-estelle@freesurf.fr
et son site Internet avec de nombreuses photos.
- du 8 au 20 juillet 2000 : groupe de 11 personnes de 9 à 48 ans, Thomas Ghigny de Belgique : thomas.ghigny@skynet.be
- été 2000 : au moins 3 autres groupes sont partis avec Ali.
- du 1er au 12 avril 2001 : Christelle Bergerot : christelle.bergerot@wanadoo.fr
- du 20 au 26 avril 2001 : Marc Etcheverry : marc.etcheverry@wanadoo.fr
- du 18 au 28 juillet 2001 : famille de 7 personnes au M'goun : Jm.Riebel@wanadoo.fr
- départ le 9 septembre 2001 pour un groupe de 10 personnes : la.fee.clochette@libertysurf.fr
- en octobre 2001 : Vincent Ballon pour un trek sur le M'goun : vinceball@hotmail.com
- en septembre 2003 : Thierry et Nathalie Touzeau pour un trekking avec Ali dans le Haut-Atlas : thierrytouzeau@wanadoo.fr
- du 25 juillet au 4 août 2004 : groupe de 10 personnes pour un trek sur le M'goun, Serge Meunier : serge.meunier@ac-grenoble.fr
- du 21 au 30 août 2004 : groupe de 9 personnes pour un trek au Toubkal : diaporama  2010, Michel Majourel : mjp.majourel@free.fr
- en juillet 2005 : groupe de 12 personnes pour un trek sur le M'goun : diaporama  2010, Michel Majourel : mjp.majourel@free.fr
- en septembre : trek de 9 personnes au Toubkal : diaporama avec Ali, Patricia Garnier : patougarnier@neuf.fr

- en février 2007 : groupe de 12 personnes au Jbel Sagrho : diaporama + le désert : diaporama, autre diaporama  2010 : Michel Majourel : mjp.majourel@free.fr
- en juillet 2007 : trek de 11 personnes dans la région du M’Goun : diaporama, Patricia Garnier : patougarnier@neuf.fr
- du 2 au 14 juin 2008 : trek au M'Goun de 14 personnes - diaporama, d'un trek précédent au Toubkal, Bernadette Retegui : bernadetteretegui@orange.fr
- du 5 au 14 février 2009  : Trek dans le Moyen Atlas dans la région de Tafraoute : diaporama : Michel Majourel : mjp.majourel@free.fr  2010 
- Groupe de copains parti déjà pour 4 trecks avec Ali (toujours entre 12 et 16 personnes) :
  Août 2001 Haut-Atlas, février 2004 Jbel Sarho et Zagora-Mhamid, Avril 2012 Erg Chebbi, août 2013 Haut-Atlas : diaporama : Sylvie Bucciali : sylvie.bucciali@orange.fr 2013


Le jeudi 30 juillet 1998, ma copine Sylvie (maintenant ma femme) et moi, atterrissons à Marrakech en provenance de Lyon. Nous sommes accueillis par Ali qui sera notre guide durant notre trekking dans les montagnes et les gorges du Haut-Atlas marocain.

Programme
Organisation du voyage
Pourquoi prendre un guide ?
Contacts
Bibliographie
Ce qui est à emmener
Glossaire
Liens


Programme

Nous avons effectué un trekking d'une quinzaine de jours dans le haut Atlas. Ce circuit a été divisé en deux parties :

Ascension en 2 jours du Toubkal 4167 m
le plus haut sommet d'Afrique du nord

Trekking d'une dizaine de jours dans le Massif du M'goun

Remarques : l'ascension du Toubkal au début du voyage est une bonne option. Même s'il n'y a aucune difficulté technique pour gravir le sommet, le chemin d'accès au refuge est long et pénible surtout à la descente. Il vaut mieux être frais plutôt que d'avoir 10 à 15 jours de trekking dans les jambes.


Organisation du voyage

Voyage organisé par une agence : pour organiser votre voyage vous pouvez passer par des agences qui vous proposent des séjours de durée variable. C'est une organisation moins souple qu'avec un guide indépendant car les étapes ne prennent souvent pas en compte les intempéries, la fatigue des marcheurs et les aléas du voyage. Passer par une agence ne revient pas beaucoup moins cher qu'avec un guide, vous n'avez pas le choix dans les circuits et il peut y avoir des groupes assez hétérogènes dans les niveaux de marche. Après c'est une question de choix...

Voyage organisé par un guide indépendant : pour organiser notre voyage, nous avons proposé notre itinéraire à Ali notre guide. Il s'est occupé de toute l'intendance (tente, nourriture, portage...). Nous avons établi notre itinéraire à partir des documents reportés dans la bibliographie et élaboré les étapes à l'aide de cartes au 1/100 000ème. Si vous ne souhaitez pas être dans la structure rigide des agences, Ali peut vous proposer également des circuits.

Itinéraire libre : L'Atlas ne présente aucune difficulté technique et n'importe quelle personne un peu expérimentée peut être indépendante et autonome dans ce pays. La difficulté dans ces régions isolées est souvent liée à des problèmes de ravitaillement et à trouver les points d'eau (sources) qui ne sont pas indiqués sur les cartes. Les négociations d'un taxi, d'un muletier ou même des courses seront plus longues et plus onéreuses si on n'est pas du pays, mais ce n'est pas impossible à réaliser. L'organisation de la logistique peut vous prendre plusieurs jours sur la durée du trek. L'autonomie complète a cependant l'inconvénient de vous isoler de la population qui ne parle pas le français et parfois pas l'arabe.


Pourquoi prendre un guide ?

Il est bien plus intéressant de prendre un guide indépendant plutôt qu'une agence de voyage.
D'abord pour la logistique et la tranquillité, pour les repas, pour le contact avec les habitants, pour avoir des explications sur la vie locale, pour savoir quels sont les principaux sites à voir.
Ce n'est pas plus cher et au moins nous sommes sûrs que l'argent que l'on donne au guide ne va pas retourner en France gonfler les caisses d'une agence.

C'est plus intéressant pour le guide lui-même. Ali nous a expliqué qu'il préférait partir avec seulement 2 clients indépendants plutôt qu'être employé comme guide par une agence pour accompagner un groupe d'une dizaine de personnes, et ceci pour plusieurs raisons. La première et sûrement la plus importante est qu'il gagne au moins autant d'argent avec 2 clients indépendants !! La seconde est que lorsque tout va bien, c'est l'agence qui récolte les lauriers de la gloire, et qui va récupérer encore d'autres clients, mais qu'au moindre problème tout le monde se retourne contre le guide. Nous avons vu des randonneurs finir sur le dos d'une mule.

Et puis c'est plus intéressant pour nous. Nous avons préparé l'itinéraire du trek depuis la France en soumettant notre projet à Ali. Sur place, si on juge une étape trop courte, il est possible de la rallonger en faisant par exemple une variante et d'installer le bivouac ailleurs pas trop loin d'un point d'eau. Cela est impossible avec une agence.

Si je signale tout celac'est que tout au long du trek, beaucoup de randonneurs appartenant à des groupes enviaient notre organisation de voyage. Ils cherchaient tous à savoir comment nous avions fait pour organiser notre voyage, et à connaître les coordonnées de notre guide. Pour tous les mêmes reproches, l'organisation sans faille était du coup trop rigide, trop carrée. Tout cela manquait d'émotion, de spontanéité, d'improvisation et de contact avec la population locale. C'est un peu normal aussi car dans une structure qui a vendu un trek "clé en main", il faut satisfaire tout le monde.
Du coup il y a les satisfaits, les insatisfaits parcequ'ils n'en ont pas fait assez et les insatisfaits parcequ'ils en ont trop fait.

L'organisation du voyage depuis la France en contactant directement un guide au Maroc peut paraître manquer de garantie. Sachez que nous n'avons eu aucun problème et d'une façon générale les guides cherchent à se faire une clientèle en offrant le meilleur service possible. Ils comptent ensuite sur le téléphone arabe...


Contacts

ALI OUZEMMAD
Accompagnateur diplômé
Membre de l'association provinciale des guides et des accompagnateurs en montagne de Ouarzazate et Zagora

n°12, rue 43
45200 Kalat Mgouna
Ouarzazate - MAROC

Portable : 00 212 6 61 79 61 17

Réservations au moins 15 jours à l''avance

Ali, notre guide
Ali en 2013

ALI possède une adresse électronique : ouzemmad@hotmail.com . C'est certainement le moyen le plus simple et le plus rapide pour le contacter. La toile se tisse et c'est tant mieux !

Ali est originaire de la vallée du Mgoun. Il parle le français, l'arabe et le berbère mais pas l'anglais. Il connaît par coeur toute cette partie du Haut-Atlas. Ali est bon marcheur mais pas alpiniste. Il peut vous emmener partout à condition que ce ne soit pas trop technique. Quoique nous l'avons vu grimper et il ne se débrouille pas si mal. Il connaît tout le monde. C'est très agréable d'être invité à prendre le thé chez l'habitant, de discuter avec les Berbères qui parlent le français.

Ali propose des circuits pour toutes les saisons, de 2 à 15 jours pour 2 à 20 personnes et pour tous les âges. Les circuits peuvent s'effectuer de gite en gite sans tente, ou sous tente ou à la belle étoile !

Les randonnées proposées :

1 - Hiver : l'Anti Atlas ; le sommet du Kouaouch à 2700m dans le massif du Saghro ; les déserts de Merzouga et de M'Hamid...
2 - Printemps : Vallée des Roses ; le djebel Siroua à 3305m ; région du safran et des tapis ; la côte Atlantique au sud d'Essaouira ; vallée de l'Ourika ; Tirdouine ; le Moyen Atlas avec ses forêt et ses lacs ; la chaîne d'El Ayachi...
3 - Été : les sommets du Toubkal à 4167m et du Mgoun à 4068m ; le lac Ifni ; les vallées d'
Aït Bougmez et de Tassaout...
4 - Automne : Aït Youl et les gorges du Dades ; Aguerzaka ; Almdoun ; Boutaghrar ; la vallée du Drâa...

Il y a des circuits avec 4h de marche/jour ou pour les plus sportifs, des circuits de 8h à 10h de marche/jour. Vous pouvez aussi, comme nous l'avons fait, proposer votre propre itinéraire.

Ali propose aussi des stages liés à la vie et aux activités locales auprès des berbères du Haut-Atlas dans la région  du Mgoun :

Des stages pour les hommes : construction de murs en pisé, labourage des champs, moisson, restauration de  vieilles maisons, battage du blé, tonte des moutons, nettoyage des canaux d'irrigation...
Des stages pour les femmes : cuisine, tissage, ramasage de l'herbe et du bois, participation aux fêtes locales...

Les tarifs très raisonnables peuvent évolués en fonction du circuit et de la saison.
Vous êtes pris en charge à l'aéroport et vous êtes ramené à l'aéroport le jour de votre départ. Tout est compris, nuitées (sous tente ou à l'hôtel), repas, déplacements (taxis, bus...), le ou les muletiers.
Seuls les souvenirs restent à votre charge !


Bibliographie

Voici les trois ouvrages qui nous ont permis d'organiser ce voyage :

Lonely Planet MAROC LE HAUT-ATLAS d'André FOUGEROLLES - Glénat RANDONNEES PEDESTRES DANS LE MASSIF DU MGOUN - Edisud / Belvisi

Des articles divers dans, VERTICAL n°53 et n°85, VOYAGER MAGAZINE n°58, nous ont également bien servi.


Ce qui est à emmener

Pour donner sur place :

Pour votre séjour :


Glossaire

L'orthographe des noms diffère souvent entre la carte au 100000ème marocaine qui nous a permis d'établir l'itinéraire de notre trekking, et les topos. Parfois on trouve des termes arabes mais souvent ce sont des noms berbères.

Assif :
Oued :
Jbel :
Tizi :
Imi :
Azib :
Afoud :
Aourir ou Aghouri :
Azaghar :
Aït :
Ighil :
Taghia :
Ifri :
vallée
cours d'eau
chaîne de montagnes
col
porte
bergerie
éperon
montagne, plus petite que jbel
grande plaine
les gens
montagne en berbère
gorge
grotte:


Liens

Sites personnels parlant de trekking au Maroc :

Le trek de Pierre-Yves Meyer parti avec Ali dans le Haut-Atlas, mais aussi plein d'autres aventures.
http://www.cimes-et-sommets.net/maroc/maroc_a.htm

Cinq carnets de randonnées pédestres dans les montagnes marocaines.
http://perso.wanadoo.fr/leflon.pierre/maroc/maroc.htm


Remerciements à Sylvie, ma femme, qui m'a prêté ses doigts et a participé activement à la construction de ces pages. Remerciement également à Catherine pour avoir consacré un peu de temps à la correction des fautes d'orthographe.